Les invités du 36

Actuellement à la boutique nous accueillons :

Toutain Gregoire

Coutelier dans le sud de la Vienne, installé depuis 2019. Je fabrique des couteaux pliants et fixes à partir d’aciers forgés et d’aciers inoxydables. Du tranchant à la mécanique, tout est entièrement réalisé à main. Je sélectionne des bois et des matériaux locaux ou issus de récupération dans une démarche éco responsable.

Nathalie Ecotière
Modiste

Depuis 2010, Nathalie Ecotière réalise chapeaux accessoires de tête. Chapeaux d’exception, parures de cérémonies, chapeaux urbains, toutes ses créations sont réalisées à la main et sur mesure.
​Paille et ruban, feutre et lainage, lin et coton... En recherche perpétuelle de nouveaux tissus, les matières sont pour elle une source d’inspiration importante, tant dans les textures que dans les coloris ou les imprimés.
En juillet 2015, elle suit une formation à l’atelier-musée du chapeau à Chazelles-sur-Lyon qui l’amène à travailler la technique du moulage sur forme, aussi bien pour les chapeaux d’hiver en feutre, que pour ceux d’été en paille, panama, parasisal...
En mai 2017, elle poursuit son apprentissage au même endroit pour apprendre la technique de la paille cousue à la machine.

Anne Chedeau

Après une solide formation technique, au Syndicat de la Bijouterie Joaillerie,
Anne Chedeau rejoint les Ateliers de Fontblanche à Nîmes.
Les passerelles sont jetées entre Sculpture, Peinture et Bijouterie et lui font exprimer pleinement sa créativité.
Elle se dirige alors vers le métier d’Accessoiriste, installant toutes sortes de décors pour longs métrages, pièces de théâtre ou vitrines.

Riche de ces expériences, elle revient aujourd’hui au bijou contemporain avec 4 collections :

“ Massifs ” Sculptures à porter. Perspectives abruptes
" Au bout du Pré " Bagues aux formes épurées, déclinables en pendentifs
" Aleatory " Pièges à lumière. Pépites d’argent pur
“ À vos aiguilles " Bijoux à coudre, épingles, aiguilles d’ornement

Chaque pièce est unique ou réalisée en toute petite série.
Elle conçoit ses bijoux comme des sculptures.
Les pièces sculptées sont préparées dans son atelier avec la technique de la fonte à cire perdue.

L’argent demeure sa matière de prédilection.
La Grenaille d’argent pur, est obtenue par projection du métal en fusion dans l’eau.
On obtient ainsi d’incalculables pièges à lumière, aux formes totalement aléatoires.
La pureté, la peau et la lumière de ce métal est l’essence même de son aspiration.
Fascinée par la diversité ces petites gemmes, elle s’amuse à les sélectionner, les associer.
Une invitation à revisiter la joaillerie.

Elle aspire à des bijoux massifs ou légers, épurés, texturés, chics ou ludiques.
Ils se piquent, se cousent, se boutonnent, s’enfilent ou se déclinent en pendentif.
Aussi, ils s’adressent aux hommes, comme aux femmes.

Anne répond à vos demandes particulières.
Après 20 ans à Paris, elle vient de s’installer dans la région.
Curieuse de vous rencontrer !

Concernant les bagues des collections “Au bout du pré” et “Massifs”,
prévoir 10 à 30% à partir de la taille 58.


Floriane Tourrilhes

Souffleuse de verre à la canne

Floriane Tourrilhes aime révéler les choses cachées : un verre aux formes pures nous parle d’un naufrage, d’une catastrophe toujours actuelle ; trois luminaires suspendus livrent leur secret quand, inondés de lumière, ils projettent au sol un tapis immatériel aux motifs de labyrinthe. Une bouteille de chevet se révèle carafon pour tête à tête intégrant verres mesureurs.

Elle aime qu’un objet raconte plus que sa première apparence et que l’on puisse s’inventer des histoires apportant sens à notre quotidien. C’est par la matière du verre qu’elle a réussi à trouver son moyen d’expression.

La technique
Les pièces sont réalisées grâce à la technique du verre soufflé à la canne : le verrier "cueille" du verre en fusion (dans un four à 1100°C), souffle de l’air à l’aide de sa canne et façonne sa pièce, à main levée ou dans un moule.

Blandine Vimon :

Créateur de bijoux colorés en bois

Après des études en Arts Plastiques à l’école des Beaux Arts de Bourges et l’université Paris I.
j’ai, simultanément à l’enseignement des Arts Appliqués, développé une pratique autour de différents médiums ou supports, qui me conduit aujourd’hui à la création de bijoux.

Chaque bijoux, peint à la main sur bois, puis résiné, est unique. La majorité des apprêts sont en acier inoxydable limitant la plupart des allergies, ainsi que la corrosion.
Les bagues sont réglables.

la plus grande partie des pièces sont réversibles


Véronique Maxin :

Créateur de Sculptures colorées en polystyrène.

Sculptrice autodidacte depuis 1997, mon œuvre a commencé par la terre, le plâtre, puis le grillage et enfin le papier.
En 2008 c’est le polystyrène qui s’est imposé à moi pour sa légèreté. Aujourd’hui, mon travail évolue au fil des séries vers plus d’abstraction.

N’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements.
Je travaille aussi sur commande pour des entreprises, mairies ou particuliers et serai ravie d’accompagner vos projets et vos envies.