Dominique Pouet

Céramiste depuis 20 ans, au grès des années j’utilise toujours la technique du « raku ».
Ce procédé a la particularité de la simplicité en apparence. Pour moi, il reste un moyen d’expression qui engage, qui m’engage dans des recherches inconnues. Laisser une grande part à la surprise et à l’incontrôlé reste une chimère dans notre monde.
C’est la part du feu, la partie que le potier( oui, je suis potier aussi...) laisse aux éléments avec lesquels il s’associe. Ne dit-on pas jouer avec le feu ! A ce moment là, le raku, engage dans un corps à corps avec l’objet où ce qui a été prévu, déterminé ne sera qu’un reflet du résultat.

Les pièces sont uniques, tournées une à une, déformées souvent ou bien sculptées. Chacune à son propre traitement. Les jeux d’oppositions entre le noir et le blanc ou le noir et le rouge soulignent les contrastes. L’émaillage uniquement au pinceau, est souple, il n’a y pas de recherches construites dans le dessin, c’est le feu qui le détermine.

Avec en mémoire le style art-déco et une admiration pour les graphismes du soleil levant,Dominique Pouet caresse son grès de base, fige au four une galaxie de planètes céramiques et finit par un superbe « Raku », noir,et grège, juste craquelé pour avoir envie de le toucher. Claude LOYAUX-TULANE .